En 1946, à l’initiative d’Henry et Robert MOISAND, est créé un Centre d’Apprentissage des métiers de la faïencerie au sein de l’usine « Faïenceries de Longchamp »,  fondée en 1867. Ce centre accueillait 30 élèves. L’apprentissage était en étroit contact avec l’industrie. Au début, l’abbaye (le « château » : ancien manoir datant de 1621 qui appartenait autrefois à un monastère de Dijon) était aménagée en internat, bureaux et logements de fonction avec une capacité d’accueil de 60 élèves masculins. L’enseignement professionnel était dispensé dans les ateliers mêmes de la faïencerie par des ouvriers hautement qualifiés, puis progressivement par des professeurs techniques.

 

A partir de 1956, l’enseignement général fut donné dans deux classes préfabriquées implantées entre l’internat et la faïencerie. Cette situation géographique imposait de nombreux déplacements aux élèves.

 

Dès qu’elle fut rattachée à l’Education Nationale, cette école devenait grâce à la Chambre Syndicale des Faïenciers de France le Collège d’Enseignement Technique (C.E.T.) pour céramistes à Longchamp.

 

Henry MOISAND

Le succès de l’école rendant les conditions matérielles de l’enseignement et de l’internat mal adaptées, Henry MOISAND présentait dès 1955 un projet de construction correspondant aux besoins de la formation céramique et aux conditions décentes d’hébergement des élèves. En 1975, l’alternative était la suivante : soit envisager la fermeture de l’école, soit engager rapidement la construction. Le nouveau lycée ouvrit ses portes à la rentrée 1977. En octobre 1978, le centre devenait un Lycée d’Enseignement Professionnel (L.E.P.) autonome. C’est par un arrêté préfectoral en date du 17 avril 1984, que le lycée professionnel de la céramique a pris la dénomination « Henry-Moisand ».

 

La création de la filière des Brevets de Technicien en arts appliqués étend la dénomination du lycée : Il devient ainsi lycée général et technique.

 

En 1993 l’établissement ouvre la filière du BMA-Brevet des Métiers d’Art céramique.

 

En 2004, le lycée complète de nouveau ses formations en ouvrant le Baccalauréat Professionnel Technicien Modeleur.

 

En 2007 la région Bourgogne investi dans l’agrandissement de l’internat afin de répondre aux besoins des usagers et à l’évolution croissante des effectifs. Le lycée peut accueillir désormais jusqu’à 150 internes.

 

En 2008, il est décidé d’ouvrir le BTS CAIC-Concepteur en Art et Industrie Céramique.

 

En 2015 le lycée ouvre une filière générale et technologique STD2A-Sciences et Techniques du Design et des Arts Appliqués.

 

Lycée polyvalent depuis 2010 ; labellisé lycée des Métiers de la Céramique et Excellence des Métiers d’Art ; le lycée Henry MOISAND est un établissement unique en France de part son offre de formation dans le domaine de la céramique. Respectueux de la tradition mais s’inscrivant pleinement dans la modernité en s’attachant aux  évolutions technologique, économique et sociale, nos formations cherchent à accompagner le futur artisan, artiste ou ingénieur céramiste. Allier la dynamique artistique tout en répondant aux besoins économiques et industriels telle est notre préoccupation.

Historique de l'établissement